Son bonheur dans les appels à projet du 7e PCRD

Date 26 juin 2009

Le 30 juillet prochain seront publiés les nouveaux appels à projet du programme “Science dans la société” du 7e PCRD. Et après avoir assisté à une journée d’information organisée par le Point de contact national (Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche), je suis convaincu que la communauté STS a une belle carte à jouer. La date limite de rendu est le 21 juillet mais il n’est pas trop tôt pour se pencher sur les éléments que j’ai pêché pour vous…

Deux appels s’inscriront dans l’activité “Mieux comprendre la place de la science et technologie dans la société”, destinés à financer chacun un projet de recherche (européen, évidemment) jusqu’à hauteur de 1,5 million d’euros. En particulier, ils touchent aux questions d’éthique, de gouvernance et de régulation. Le premier s’intéresse à la place dans le monde des actions européennes en matière de normes éthiques, avec en ligne de mire une meilleure compréhension de la façon d’utiliser l’éthique dans le gouvernement mondial de la science. Le second cherche à déterminer quel type d’expertise en éthique est nécessaire pour le développement des politiques publiques et comment elle devrait être encadrée. L’impact attendu est une meilleure compréhension de la manière d’utiliser l’éthique dans les processus d’élaboration des politiques aux niveaux national et européen. Un exemple de problématique est donné : “Jusqu’où peut-on aller dans l’amélioration de l’homme quand, dans le même temps, le dopage est strictement contrôlé dans le domaine du sport” ?

Une autre ligne d’appel à projet concerne le renforcement et l’amélioration du système européen de recherche. Destiné à financer de 1 à 3 projets, avec une enveloppe totale de 3 millions d’euros, l’appel cherche à repenser le système d’évaluation individuelle des chercheurs et attend le développement de nouveaux indicateurs : pertinence des recherches pour les citoyens, prise en compte des défis sociétaux, contribution à l’élaboration des politiques publiques, initiatives de communication scientifique, contribution à l’éducation à la science, bref autant de dimensions qui sont actuellement ignorées du système d’évaluation et de récompense des chercheurs. Cet appel est l’occasion rêvée de développer à l’échelle européenne la batterie d’indicateurs 2.0 dont parlent Gabriel Gallezot et Olivier Le Deuff dans leur article “Chercheurs 2.0 ?” !

Enfin, le plus gros appel concernera la mise en commun des efforts de participation du public et de démocratie technique. Il s’agit notamment de rompre avec l’habitude des expériences isolées (une expo participative par ci, une conférence de citoyens par là) et de réunir le plus d’acteurs possibles (opérateurs de recherche, organisations de la société civile, décideurs politiques…) autour d’une pratique et d’en mesurer les effets (c’est là que s’insèrent les chercheurs STS) à l’échelle européenne. Jean-Pierre Alix a affirmé qu’il s’agissait pas moins que d’établir “le nouveau standard européen de la communication des sciences” tellement l’appel est ambitieux (4 projets financés sur 4 ans, avec chacun au moins 10 partenaires issus de 10 pays différents). Enveloppe totale : 16,5 millions d’euros !

Avouons qu’il y aurait des choses intéressantes à faire avec tout ça, en particulier pour la communauté française.


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

3 commentaires pour  “Son bonheur dans les appels à projet du 7e PCRD”

  1. Philippe a dit le 26 juin 2009 à 13:27 :

    Je n’ai pas pu venir à cette journée malheureusement. Donc merci pour ce compte rendu.

    Je ne vois pas le CIPAST au programme. Pourtant, ce projet me semble préfigurer la mise en commun dont il est question en matière de participation du public et de démocratie technique. En a-t-il été question ? Si non, vois-tu une explication ?

    Y a-t-il des perspectives pour les projets associatifs comme le c@fé des sciences ou Sciences et Démocratie dans ce gros montage, ou est-ce que ça s’adresse spécifiquement aux labos de recherche ?

    Répondre
  2. Antoine a dit le 26 juin 2009 à 14:13 :

    Je ne connais pas bien le projet CIPAST mais dans mon souvenir, il n’a pas été mentionné. D’après les intervenants, le programme de cette année est novateur à tous les points de vue, et laisse une relative carte-blanche — d’où son titre très vague de “Mobilization and Mutual Learning”. Je reste sceptique sur la place des “petits” partenaires comme nous dans ce contexte, d’une part parce que les 10 partenaires de 10 pays seront déjà difficiles à gérer sans que les coordinateurs aient envie de rajouter à la pelle des contributeurs moindres (ou alors au titre de “third party” plutôt que de partenaire ?) ; d’autre part parce que le projet cherche à comparer 10 initiatives dans 10 pays qui soient assez semblables(même s’il y avait des interprétations différentes sur ce point dans la salle). Pour prendre l’exemple du C@fé des sciences, il est difficile de trouver 9 autres plateformes de blogs dans des pays européenes différents. Par contre, il semble possible de se donner un thème général (les forums hybrides, par exemple) et d’investir ce thème de 10 façons différentes dans 10 pays (ce pourraient être l’Internet pour la France, les conférences de citoyens pour le Danemark etc.). Avec suffisamment de passerelles pour pouvoir interpréter et généraliser les résultats…

    Par contre, tu peux déjà noter que le MURS de Jean-Pierre Alix, qui est au courant de l’appel depuis pas mal de temps (forcément), va faire une proposition de projet et cherche à agréger des partenaires intéressés. La mobilisation de la communauté française était apparemment un enjeu crucial pour le PCN, voire la mobilisation tout court pour ne pas reproduire l’échec de l’appel précédant sur le “public engagement in research” qui n’a permis de financer qu’un seul projet.

    Répondre
  3. Philippe a dit le 1 juillet 2009 à 11:56 :

    Merci de ces précisions.

    Le projet CIPAST avait pour but de faire émerger méthodes et bonnes pratiques en matière de “démocratie technique” sur la base des expériences menées en Europe. Il s’est terminé en janvier dernier apparemment.
    http://www.cipast.org/

    Répondre

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utilisez ces balises :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">


Carnets de recherche