Suivre en direct le colloque 4S 2009

La Society for Social Studies of Science, surnommée 4S, tient en ce moment son colloque annuel à Arlington (banlieue de Washington, DC). L’année dernière, un participant avait tenu un blog dédié afin de partager son expérience du congrès.

Rien de tel ne semble avoir été entrepris cette année. On lira cependant des bribes du colloque sur le blog de Christina K. Pikas, doctorante en sciences de l’information (et donc centré sur ces thématiques). Si vous connaissez d’autres blogueurs qui sont sur place, merci de les indiquer en commentaire.

Et puis comme 2009 est l’année Twitter, on se tournera également vers ce média pour tâter le pouls des discussions et de l’atmosphère (les messages étant limités à 140 caractères). Jeremy Hunsinger a compilé une liste de 16 utilisateurs Twitter qui participent au colloque et couvrent l’événement. Leurs contributions s’affichent au fur et à mesure sur cette page mais on peut aussi bien chercher l’ensemble des publications possédant le hashtag 4s09.

Lancement du Pris(m)e de tête

Dans la plupart des débats qui importent (quelle agriculture ? quel développement ? quelle énergie ? quelle reproduction ?), les questions techniques se mêlent à des considérations politiques, culturelles, historiques. Le sociologue, l’historien, le philosophe ont autant d’éclairages à nous apporter que le physicien, le biologiste ou le mathématicien.

C’est ainsi que Dominique Pestre inaugure aujourd’hui le Pris(m)e de tête. Ce nouveau venu dans la blogosphère STS, porté par le Prisme à idées, espère explorer chaque jeudi les sciences vues par les sciences humaines et sociales. Sont prévus dans les prochaines semaines des billets sur Thomas Kuhn, la notion de progrès, l’histoire de l’écologie, les effets de la vulgarisation scientifique ou encore le couple expérience/théorie en science.

Nous souhaitons la bienvenue et une longue vie à ce blog !

STS Mixtures : un blog, un Twitter et des vidéos conférences

Après Helen Verran, c’est Susan Leigh Star qui donnera une conférence en ligne le 29 juillet, dans le cadre du programme de recherche « STS Mixtures – Materiality, Specificity and Story ». L’occasion d’assister à une intervention de haut niveau (intitulée « Silence and Invisible Work ») et de pouvoir poser des questions depuis n’importe où dans le monde grâce à Twitter. Attention, l’inscription est obligatoire avant vendredi 17.

C’est évidemment une initiative à saluer. Voici l’argument de ce projet de recherche :

How might Science & Technology Studies (STS) attend to empirical ‘details’ – the specificity of evidence and materials – differently, considering their performative effects and ontological enactments?

Un séminaire a déjà été organisé en mars à l’Université de Lancaster et une autre vidéo-conférence aura lieu en octobre. À suivre sur le blog STS Mixtures.