Les STS prennent le web d’assaut

Je ne crois pas avoir eu l’occasion d’accueillir sur ce blog l’ouverture de l’Infusoir, le blog de Mélodie Faury hébergé sur Hypothèses qui propose une approche réflexive des sciences. Et voilà qu’en l’espace de quelques mois ce pied dans la porte a fait des émules.

D’abord, Mélodie a rejoint le Conseil scientifique d’Hypotheses.org (bienvenue !).

Ensuite, Igor Babou a déporté sur un blog une partie du site Science et société1, qu’il entretient avec ses collègues du C2So (ENS de Lyon) notamment. Ce carnet de recherche « est ouvert à des contributions et des témoignages de chercheurs, de professionnels de la culture scientifique et technique, ou de membres d’associations engagées dans une pratique et des réflexions concernant le thème des relations entre sciences et société », et accueille également « des descriptions et des retours critiques sur le « champ STS » : revues, chercheurs, associations, musées et CCSTI, programmes scientifiques, etc. » C’est un blog collectif « ouvert à toute personne souhaitant exposer un retour réflexif sur une expérience dans ce domaine » — un peu comme ici, donc. Longue vie à Science et société | Points de vue !

Enfin, dans la foulée, Pierre Lagrange (Laboratoire Culture et communication, Centre Norbert Elias — Avignon) vient d’ouvrir son blog sur la plateforme voisine et amie « Culture visuelle ». L’homme est spécialiste de l’anthropologie de la « croyance » et des controverses sciences-parasciences, avec comme terrains d’étude l’ufologie, les conspirations ou l’Atlantide. On peut s’attendre à des échanges riches !

Tout ceci est revigorant, vous ne trouvez pas ?

  1. Le portail « Science et Société » présente les éléments pour une histoire des recherches du domaine Sciences, technologie et société (S.T.S), et des questions qui se sont dégagées autour des enjeux de communication à propos de sciences : vulgarisation, médias et musées, communication scientifique publique, publics, enseignement des sciences, réseaux et NTIC, édition, éthique, engagement des acteurs dans le débat public, etc. […] » []

Une réflexion sur « Les STS prennent le web d’assaut »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *